post

Backspac.es, plateforme sociale, locale et mobile pour raconter des histoires

Le microblogging occidental (l’oriental n’a l’air d’avoir aucun point commun pour ce que j’en entends de loin en loin) ne cesse de changer de visages, dans ses multiples avatars où la technique a peu à voir. C’est l’usage qui évolue au gré des modes et des interfaces, des disparitions de piliers comme Postero.us…

L’objectif reste toujours de raconter une histoire, mais en mieux.

On arrête pas le progrès ma bonne Dame !

Backspac.es n’échappe pas à la règle Darwinienne : une évolution d’Instagram et autres EyeEm… sauf qu’ici la proposition est réellement de raconter une histoire. La trame fonctionnelle est narrative : Titre, images (au pluriel), textes, partage évidemment. Avec leurs ajouts et leur mise en scène.

C’est ce qui distingue Backspac.es, car on pourrait évidemment faire la même chose avec un bon vieux Tumblr. Instagram était bien un avatar d’application photos avec un petit truc en plus, non ?

J’ai essayé Backspac.es et j’y ai vu un gros avantage pour les raconteurs d’histoires, je vais m’y aventurer dans les jours prochains. Les marques se doivent de se pencher sur ce type de plateformes narratives, plus à même de garder l’attention de leur communautés/clientèle/fan group.  Et de leur tendre aussi le micro : on est dans le récit, la dramaturgie pourquoi pas, certaines tentatives semblant séduisantes sur Backspac.es. Mais ma découverte n’est pas terminée…

La hype East Coast est intéressante : je vous parlerai bientôt de CheckThis, encore un concept assez excitant d’expression en ligne from NY.

Testez et racontez-moi ! (et les référenceurs dites-moi : en termes de performance SEO, des choses à espérer ?)

 

post

La navigation à facettes #ecommerce Mise en oeuvre

La navigation à facettes est disponible depuis le mois de février pour les sites Oxatis

GDBoBalcons-Navigation-Facettes-Oxatis

Sur le site GDBoBalcons-Shop.com, exemple de navigation à facettes.
Marketing et refonte du design assurée par Valvernet, intégration et facettes par F. Sudaka

Cela concerne les abonnements Bronze, Chrome, et supérieurs. Elle permet de proposer à vos visiteurs une manière directe et efficace de trouver leurs produits en utilisant des filtres. (E-commerce, la navigation à facette, introduction ici). Ces filtres s’appliquent aux produits/catégorie concernée en cochant simplement des listes de choix. Cependant c’est à vous, marchand du net, de décider comment, pourquoi. Alors autant choisir en connaissance de cause !

La navigation par filtres une évolution très attendue

Puisque ce module/widget a prouvé son efficacité sur de nombreux (grands ou moins grands) sites et surtout ceux qui font le plus de volume sur les produits d’équipement, de vêtements, de consommation courante, etc. En effet, la navigation à facette c’est un peu « ce jean me plait, il me le faut en 36 avec une couture grise, en 40, boutonnage droit »… C’est à dire que si vous vendez des bougeoirs en macramé ou des pots de miels artisanaux, mieux vaut passer votre tour. Pensez plutôt optimiser votre panier moyens avec la vente complémentaire, par exemple.

Donc, parmi les milliers de clients Oxatis les plus affûtés, la question en ce moment est « J’y vais ou pas ? ». La réponse n’est pas évidente, comme je vous l’ai indiqué dans mon billet précédent E-commerce, la navigation à facette, introduction ici.

Avant de vous lancer ou que l’on en parle ensemble, je vous suggère de visionner ces 4 vidéos qui pas à pas vous indiquent la procédure de mise en oeuvre.

Vous remarquerez que l’impact sur votre catalogue est assez profond.  En particulier, puisque vous fusionnez les types d’options ce qui peut aboutir à faire exploser votre nombre de déclinaisons, quitte à les trier ensuite et à nettoyer la somme de résultats obtenus.

Je vous laisse regarder ? A tout de suite au 06 29 18 36 14.

En attendant, voici les liens utiles :

Créer une navigation à facettes 1/4

Fusionner les types d’options 2/4

Appliquer des caractéristiques à vos produits 3/4

Appliquer une navigation à facettes par catégorie de produit 4/4

Valvernet vous accompagne

dans les évolutions de votre site.

post

La navigation à facettes #ecommerce Introduction

ecommerce-navigation-facettes-oxatis

Affichage de la catégorie : Présence des sous-catégories et des filtres ou facettes

La navigation à facettes, qu’est-ce que c’est ?

C’est une manière de proposer à vos visiteurs une expérience de navigation et de choix de produits la plus pertinente dans votre site de commerce. Cette sélection repose sur un widget, ou module, qui filtre votre catalogue en fonction d’un choix d’options ou de critères. Ce module s’affiche dans certaines catégories d’articles, à côté des articles eux-mêmes. Il accélère l’accès au bon produit pour chaque client.

Ce module vient d’être intégré à la plateforme Oxatis, il est aussi présent sur Prestashop et Magento.

Exemples de navigation à facettes

La mise en œuvre la plus classique est celle d’un marchand d’électro-ménager. un visiteur souhaite acquérir un produit donné, comme un frigo. Une fois arrivé sur les produits choisis, dans la catégorie, une sélection de critères va lui être proposée : taille, couleur, classe énergétique, format, aménagements… La mise en place de navigation par filtres doit correspondre à votre activité, catalogue, manière de vendre. Elle vient s’ajouter comme une solution de choix qui ne doit pas déstabiliser votre modèle de conversion qui repose sur un catalogue, la navigation par catégorie ou thématiques, la proposition de produits complémentaires (cross selling), la proposition d’achats< d’impulsion, etc.

Donc ajouter une corde à votre arc est intéressant si cela ne vient pas déséquilibrer l’ensemble.

Si vous vendez des produits banalisés, concurrentiels, c’est indispensable. si vous jouez le coup de cœur et l’impulsion, les ambiances et la marque, c’est peut-être une arme à double tranchant qui peut se retourner contre vous. La réponse vous est propre et n’est valable qu’à un moment donné ou pour une partie de votre catalogue par exemple !

Attention à vos paramétrages de navigation par filtres

Il faut rester maître du parcours de conversion et ne pas détourner le client de son but :

  • Où mettre en place les facettes : accueil, catégories, sous catégories ?
  • A côté de la fiche produit ? Ce n’est peut-être plus le moment de permettre au client de se perdre à nouveau dans le magasin.
  • Ne mettez pas en compétition les choix d’options/tailles/couleurs et la sélection de critère du widget de navigation par filtres.
navigation-facettes-ecommerce-oxatis

Affichage de l’article : Disparition des sous catégories et des filtres ou facettes

Les bénéfices de la navigation à facettes

  • Un confort de navigation et une facilité de choix pour vos visiteurs
  • Un côté pratique dans l’alimentation de votre site, pour vendre les produits de « longue traine »
  • Un taux de transformation théoriquement amélioré
  • Plus de pages indexées par Google, si les résultats sont bien lisibles par les moteurs

Les dangers de la navigation à facettes

En conclusion

Il est nécessaire de mettre en œuvre la navigation à facettes dans un sites suffisamment mature. En particulier, les étapes préalables d’architecture du catalogue (merchandising : catégories et sous catégories) doivent bien avoir été décrites pour soutenir le filtrage, une bonne stratégie de contenu des accueils de catégories avec leurs argumentaires et de mise en place de critères de réassurance sont aussi des pré-requis incontournables.

Enfin, l’optimisation du référencement doit avoir démarré avant la mise en œuvre. En effet, il faut mesurer et suivre l’impact de la navigation à facettes : parcours de visites, nombre de pages indexées, contenus, existence d’erreurs, de contenu dupliqués ou de saturation du moteur si trop de liens sont proposés sur chaque page par exemple.

Valvernet vous accompagne
dans les évolutions de votre site.

post

More than a woman #JDLF2013

Ce sera ma contribution à la journée de la femme : cette chanson douce et tiède comme un soir de juin !

Bien sûr, je pourrais faire acte de nostalgie, pester contre l’individualisme qui ne dit pas son nom, la vague plate des femmes osseuses, les subprimes, de la musique de djeunz, de la vodka Red Bull ou de la mode comme ceci ou comme cela. Je pourrais facilement hurler avec les Femen ou rêver de les faire taire dans un concours d’exhibition.

En fait je n’en ai rien à cirer. Et toi non plus si tu as lu jusque là.

J’ai la profonde conviction que les temps changent mais que dans le coeur de chacun :

– il y a un môme qui n’ose pas se lancer sur la piste,

– admire ses héros,

– convoite une reine,

– rêve à demain, imagine que tout est possible,

– se satisfait de l’immensité du temps arrêté en regardant la mer,

– est simplement heureux d’entendre ses copains bavarder,

– se régale d’un baiser fugace ou éternel, mouillé ou sec, esquissé ou approfondi, chaste même

Il ne manque qu’une pizza et d’un verre de rosé dans ce film. Pour la paix, pour l’entente, pour la complicité des deux sexes et des autres.

Love sur vous, les femmes.

Et les mecs aussi.

Songwriters: GIBB, MAURICE ERNEST / GIBB, ROBIN HUGH / GIBB, BARRY ALAN

Oh, girl Ive known you very well
Ive seen you growing everyday
I never really looked before
But now you take my breath away.

Suddenly you’re in my life
Part of everything I do
You got me working day and night
Just trying to keep a hold on you.

Here in your arms I found my paradise
My only chance for happiness
And if I lose you now I think I would die.

Oh say you’ll always be my baby
We can make it shine, we can take forever
Just a minute at a time.

More than a woman, more than a woman to me
More than a woman, more than a woman to me
More than a woman, oh, oh, oh.

There are stories old and true
Of people so in love like you and me
And I can see myself
Let history repeat itself.

Reflecting how I feel for you
Thinking about those people then
I know that in a thousand years
Id fall in love with you again.

This is the only way that we should fly
This is the only way to go
And if I lose your love I know I would die.

Oh say you’ll always be my baby
We can make it shine, we can take forever
Just a minute at a time.

More than a woman, more than a woman to me
More than a woman, more than a woman to me
More than a woman, oh, oh, oh.

No copyright infringement intended.
I do not own or claim to own the footage shown in this video.

« Copyright Disclaimer, Under Section 107 of the Copyright Act 1976, allowance is made for ‘fair use’ for purposes such as criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship, and research. Fair use is a use permitted by copyright statute that might otherwise be infringing. Non-profit, educational or personal use tips the balance in favor of fair use. »

post

Fin des blogs, la bonne blague

progression_blogs_chappaz_overblogPlus que jamais c’est la forêt des réseaux sociaux qui cache les blogs : leur discrétion apparente est infondée.

Pierre Chappaz pointe du doigt à juste titre cette distorsion de la réalité : le nombre de blogs comme leur audience ne cesse de grimper.

Pour les marchands (c’est mon angle de lecture de cette actu) il est important de considérer des questions de fond qui doivent l’idée que le blog est un outil stratégique…

Les marques ou distributeurs doivent passer à l’éditorial

Vous avez vu le gros onglet Shopping dans vos recherches Google ?

Il y a fort à parier que tout le contenu commercial indexé par votre meilleur ami sera classé un jour dans cet onglet et pas dans les résultats standards. Et alors ? Si vous voulez y rester il va vous falloir parler de vous, de vos clients, de votre actualité de manière différente qu’au travers de vos fiches produits… la base !

D’autre part, et puisque vous ne pensez pas d’abord à Google mais à vos visiteurs, ils attendent une relation qui ne soit pas uniquement marchande : faites leur un peu la conversation (ça me rappelle un sketch avec un légionnaire 🙂 )

Votre contenu vous appartient

Alors le diffuser via Facebook ou autre plateformes ne fait du sens que si vous en gardez (ou attestez) leur propriété. Publié sur votre blog, à vostre audience, publié en 1er lieu à cet endroit SIGNE votre contenu. Il est à vous indéniablement et pour toujours.

Google + vous donne même le moyen de prouver votre qualité d’auteur et d’en bénéficier en termes de réréfencement et de qualité : Informations relatives à l’auteur dans les résultats de recherche A ne négliger sous aucun prétexte !

Le blog est un hub, au centre de vos publications

L’ensemble de tout ce que vous publiez sur les réseaux sociaux, comme de ce que l’on dit de vous sur ces mêmes réseaux, forme une cacophonie difficile à maîtriser. Si vous voulez écouter et prendre la parole, maîtriser un peu ce flot d’informations disparates, le blog est votre baguette de chef d’orcheste.

Il vous permet de distribuer le contenu, par le biais de vos billets, de republier et de donner de l’ampleur à ce qui est intéressant, de ramener chez vous des débats nés ailleurs.

Votre blog est à vous : il ne risque pas de disparaître, comme sur une plateforme qui risque de changer de conditions d’utilisation. Vous y faites ce que vous désirez avec qui vous désirez.

Bloguer c’est facile quand on considère que c’est une question de conversation

L’art de la conversation, c’est aussi pour le numérique !

Songez que prendre la parole en publique est en général bien plus stressant que de discuter tranquillement avec des relations amicales. Le blog c’est pareil : vous sortez de la communication publicitaire (one to many) pour passer au face à face virtuel. C’est bien plus simple… normalement.

On parle d’engagement : passer du message asséné à l’échange. Pour vous y aider, je vous suggère cette lecture sur l’art de la conversation. Art que vous pratiquez naturellement !

Penser stratégie est plus facile autour de l’outil blog

Pour les mêmes raisons que la communication devient cacophonique, son orchestration est difficile… que dire ? quand ? comment ?

le blog vous aide à réaliser les étapes fondamentales de votre communication numérique sans même y penser trop au départ : créer des catégories, respecter une logique de régularité, soigner différents publics… Les bases se renforcent au fur et à mesure sans même y penser.

Quand le temps de la stratégie se présente, vous avez construit du tangible, exploitable, pour trouver un nouveau souffle.Et si ce n’est pas le cas vous avez tout sous la main pour améliorer votre travail dans le futur. Ce qui ne serait pas le cas en faisant l’inventaire de contenu disséminé sur les différents outils sociaux.

Bloguez que diable !

Comme Monsieur Jourdain parlait en prose sans le savoir. Ce sera mon message de fin, ou de début puisque c’est maintenant à vous de jouer, ou d’écrire plutôt.

Etes-vous prêt ? Voulez-vous un peu d’aide ?