post

CCI Marseille Provence 28/02 à 9h : Analysez le trafic de votre site pour optimiser son référencement

Jeudi 28 février 2013 de 9h à 10:30, j’interviendrai au « RDV CCIMP des TIC » sur le thème :

« Analysez le trafic de votre site pour optimiser son référencement »

Au menu :

Exploitez les statistiques de fréquentation de votre site pour adapter votre stratégie

  • Quelles sont les informations pertinentes et comment les collecter ?
  • Quels sont les outils disponibles ?
  • Comment les analyser pour optimiser son positionnement ?

Plus d’informations :
Lieu : Showroom TIC – CMCI

Adresse : W.T.C – Centre des Congrès – 2, rue Henri Barbusse – Marseille
De 9 h 00 à 10 h 30 entrée gratuite, inscription obligatoire

CCI Marseille Provence : Analysez le trafic de votre site pour optimiser son référencement.

post

Top 9 des Réseaux Sociaux pour votre PME ou TPE

Les chefs d’entreprise savent qu’il est importat d’engager la conversation avec leurs clients et prospects. Mais le coût est réel. Et de nouveaux réseaux sociaux apparaissent chaque jour. Le choix est crucial.

Dans quels réseaux sociaux investir votre temps ?

 

Grâce à l’infographie ci-dessous (de SM2 social media) choisissez ce qui correspond le mieux à votre business pour avoir les meilleures interactions sociales et doper votre business.
Les 9 plus importants Réseaux Sociaux pour PME et TPE sont listés et classés sur la base de :

 

  • l’Atteinte (Reach) : Combien de membres
  • Le temps passé requis
  • la Quality des interaction (pour vos affaires)
  • l’Attrait (plus subjectif)

 

N’hésitez pas à partager cet article.

 

Top Nine Social Networks for Business - SDL SM2 – Business Social Media Blog

Top Nine Social Networks for Business – SDL SM2 – Business Social Media Blog.

post

Google Killer, est-ce une promesse raisonnable ?

Le petit dernier qui a fait du bruit dans le monde impitoyable des internets et de la recherche s’appelle Qwant.

J’avais été quelque peu étonné de leur manière de communiquer, sérieuse et prétentieuse, opaque tout en étant volubile sur leurs objectifs…

Tout a été dit ou presque sur leurs qualité réelle et supposée : Sur « Tranches de marketing », voici une excellent synthèse de ce qui a pu être dit sur Qwant.

Maintenant c’est « The Rude Baguette » qui leur donne le coup de pied de l’âne. Bref, une belle leçon de comm et de marketing à mon sens.

Ce que j’en retiens :

  1. On a pas 2 fois la chance de faire bonne impression.
    C’est un peu crispant ou inhibant quand on lance un produit/service mais le jour J, il faut être prêt. Hein Sony PS4 ?
  2. Un peu de bullshit, pour garnir c’est utile.
    Mais c’est comme la salade au fond du plat. Trop c’est trop.
    La presse s’est emballée en copiant/collant un CP très gonflé. Comme disait Marc chez Oxatis, selon l’adage US : « Never trust your own press release »
  3. Ecoutez/connaissez vos utilisateurs.
    J’ai l’impression que Qwant n’a pas bien identifié que les early birds allaient regarder comment cela fonctionnait, et que les suivants, plus grand public, n’y trouvaient pas leur compte. La recherche a changé.
    De surcroît, qui est le client de Google ? C’est l’annonceur. Je n’ai pas entendu un mot sur ce que Qwant allait offrir aux annonceurs (vendant eux-même de l’affiliation et achetant leurs résultats, j’ai envie de dire qu’il y a un intermédiaire de trop quelque part).
  4. Chouchoutez les leaders d’opinion
    A ce titre le lancement du BlackBerry 10 est exemplaire : tout ce qui compte de meneur sur les réseaux sociaux, d’influenceur, de trublions aussi, a été invité à découvrir et s’extasier devant le berceau du nouveau né.
  5. Soignez la promesse.
    Peut-on avoir comme promesse celle de tuer son concurrent ?
    Oui en interne, pour galvaniser ses troupes. Oui si l’on est un challenger musclé et dévoré d’ambition. Oui si on ne cherche pas à conquérir une niche de marché. Oui si on est sûr et certain de résussir.
    Non, jamais, si on est une puce sur le dos d’un chien.

Si vous vouliez attirer de nouveaux clients, susciteriez-vous l’envie en vous présentant comme un tueur ?

post

Sobre, il récite ses caractéristiques aux visiteurs de sa fiche produit et à Google

Ivre, il s’épanche et double son trafic et son taux de transformation sur la même fiche produit.

Votre fiche produit parle-t-elle au cerveau droit ou au cerveau gauche de votre visiteur ?

Le cerveau gauche analyse et évalue. Il est du côté du portefeuille.

Le cerveau droit rêve, imagine et ressent. Il est du côté du coeur.

Êtes-vous sobre et factuel dans vos argumentaires ? Ou vous laissez-vous aller à quelque bavardage qui peut avoir toute son importance ?

Evidemment, vos caractéristiques s’adressent au cerveau gauche.

Elles permettent à votre visiteur de comparer, de connaître et de vérifier lui-même la pertinence de son achat. Dans ces caractéristiques, le prix est un élément qui a toute son importance. On se situe dans une perspective d’achat rationnel. Votre prospect aura immanquablement le réflexe de visiter plusieurs sites, des comparateurs.

Il cherche la meilleure offre et élimine impitoyablement chaque combinaison qui ne répond pas à ses attentes rationnelles.

C’est la dure vie des produits banalisés et connus, des achats conscients et réfléchis.

Les avantages de votre offre s’adressent aux 2 cerveaux, droit et gauche

Elles introduisent la comparaison, l’évaluation, la différenciation. Si vous prenez la main, vous pouvez influencer son jugement pour vous placer dans un environnement complexe. Le prix « compte moins » si vous savez vous distinguer.

Le client futur ressent les conséquences de son choix : c’est le moment de lui parler des services entourant votre offre. La comparaison devient difficile. Savez-vous vous distinguer ? Trouver les arguments ?

C’est parfois difficile, mais les solutions sont déjà plus nombreuses qu’en se basant uniquement sur les caractéristiques.

Les bénéfices parlent au cerveau droit

Le cerveau droit aime ou déteste, fait confiance ou se méfie. Il a besoin de chaleur humaine, de confort, de perception positive. On peut le séduire en lui faisant percevoir des bénéfices, du plaisir, en jouant sur son ego de cerveau humain irrationnel.

Le client dont le cerveau droit est actif ne compare plus : il a envie. Il achète selon son impulsion. Il veut continuer à rêver, renouveler son shoot de dopamine

C’est l’univers des marques de luxe, des artisans loquaces, des ambiances cosy et du pouvoir de l’image et du verbe. C’est la chance des « petits » face aux gros, du fait main face à l’industrie.

Faites le test avec votre fiche produit : à quel cerveau parle-t-elle ?

Elle parle forcément au cerveau gauche : les caractéristiques sont là, obligatoirement. Est-ce suffisant pour emporter la vente ? Scotcher le prospect au panier d’achat sans faire retour vers les résultats de recherche ? Chercher sur d’autre sites ?

Vous distinguez-vous ? Pourquoi acheter chez vous ? Quels avantages ? En glissant sur ce terrain, vous marquez des points. Vous égalisez…

Si votre fiche produit parle au coeur, séduit avec des bénéfices et fait rêver, vous êtes en route pour faire grimper vos stats de conversion : le taux de transformation peut monter. Surtout si vos caractéristiques et vos avantages viennent justifier et renforcer mais surtout pas précéder cette excellente entrée en matière.

Mais Google s’en fiche non ? Cerveau droit ou gauche, quel rapport ?

Google (votre référencement et votre trafic, votre budget AdWords) s’en moque fichtrement : il fonctionne au mot-clé. Normalement. Mais peut-on confondre Google et ses visiteurs ?

Les visiteurs ne savent pas toujours ce qu’il cherchent

Une large fraction de visiteurs cherchent avec leur cerveau droit : en fait ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Ils tâtonnent, tapent « activité pour les enfants », « déco sympa », « foulard à la mode » ou « idée de cadeau à faire soi-même ». Ils se balladent sur les blogs, veulent qu’on les séduisent. Lisent la presse, sont influençables et se déplacent erratiquement.

C’est tout à fait différent que de chercher « pull vert col V taille 40 », qui mène éventuellement à un achat/comparaison rationnelle. Cette démarche, puisque vous êtes un e-commerçant rationnel et studieux est déjà validée. Ou à faire d’urgence !

La différence sur votre taux de transformation va se ressentir ici : ce type de visiteur est plus propice à l’achat d’impulsion, compare moins. Si vous savez le séduire !

Question à se poser : les mots-clés dans votre fiche produit adressent-ils les 2 modes de recherche ?

C’est important pour vos futurs visiteurs, c’est important aussi pour le futur de Google qui cherche à trier de plus en plus les résultats et vous envoie des visiteurs. Google rafine de plus en plus les résultats de recherche qu’il vous présente :

  • Jadis : une recherche pour TOUT le web (mondial)
  • Hier : une recherche en France, toutes sortes de résultats
  • Aujourd’hui : une recherche la plus pertinente selon ce que vous recherchez
    • proche de vous si c’est un service de proximité
    • produits, avec un onglet pour cela
    • des prix mis à jour très fréquemment
  • Demain, le web sémantique qui interprète vos demandes (et presque vos pensées, au moins votre comportement)

Google oriente (de plus en plus) la recherche rationnelle vers le shopping

Est-ce uniquement là que vous voulez être visible ? Votre contenu cerveau droit, celui qui fait rêver et vendre ne mérite-til pas d’être visible dans les recherches classiques ? Voulez-vous des acheteurs d’impulsion en plus des acheteurs rationneles ?

Probablement !

Alors avez-vous pensé à l’image que vous donnez, à votre métier de marchand mais aussi d’éditeur de contenu qui enrichit ses fiches produits, blogue, discute avec son entourage par le biais de réseaux sociaux ?

 

post

Quelques radios online pour jours studieux #oupas

Selon vos envies du moment et la nécessité de se concentrer sur des tâches de fond (ou de vous donner la pêche), voici quelques radios en lignes pour changer des éternels Deezer ou Spotify. En effet, il est parfois vain ou lassant de se référer aux habitudes du moment. Laisser faire les spécialistes a du bon !

RadioMeuh.com, enjoy music from Reblochon's landRadioMeuh

www.radiomeuh.com

Cette radio indépendante et associative originaire des alpages de La Clusaz est fort sympathique. Ambiance glisse, player en Flash, éclectisme…

Enjoy the music from Reblochon’s land : le décor est planté ![divider_line]

Stereo Mood online radio

StereoMood

StereoMood.com

Une radio qui fonctionne à la playlist et aux mots-clés : habile mélange toujours adapté et parfois surprenant. Colle toujours à votre humeur du moment comme son nom l’indique « StereoMood, turn you mood into music ».[divider_line]

Size-Radio

Size-Radio.com

Funk, soul, groove, lounge… toujours assez relax et favorable à la concentration, elle reste ma préférée malgré l’absence de choix justement.

post

Social Commerce, vers une nouvelle relation-clients sur les medias sociaux #conférence #bayonne #cci

ciic_bayonne_media_sociauxLe 19 février 2013 15h, à la CCI de Bayonne, j’ai le plaisir de vous proposer une conférence résolument orientée e-commerce et medias sociaux : en voici ci-dessous la teneur. Je remercie Frédéric PERES qui m’accueille pour cet événement !

2013 – SOCIAL COMMERCE : VERS UNE NOUVELLE RELATION-CLIENTS SUR LES MEDIAS SOCIAUX

Conquête, fidélisation et écoute client, tels sont les bénéfices tangibles que vous pourrez espérer d’une relation client sur des medias sociaux. Le client en 2013 est de plus en plus influencé dans son parcours d’achat par la consommation ou la prescription ou ses amis. Ce nouveau client est ouvert à une relation plus transparente avec les marques qu’il consomme, à une proximité relationnelle basée sur l’échange et non le monologue. C’est la clé de cette relation-client d’un nouveau genre.

Cette conférence vise donc à faire un point en ce début d’année sur les tenants et aboutissants d’une présence efficace de votre marque sur les réseaux sociaux. Nous aborderons ainsi plus particulièrement les problématiques suivantes :

  • Ecouter son marché sur les réseaux sociaux
  • Entretenir un dialogue, générer de l’engagement pour fidéliser
  • Quelles motivations poussent un prospect/client à s’engager vers votre marque.
  • Identifier et actionner des scénarios pour convertir cette relation-client en vente eCommerce ou en magasin réel
  • Quels leviers « sociaux » envisager sur un site eCommerce, ou dans un magasin réel ?
  • Panorama, force et faiblesse des réseaux sociaux « en vogue » en 2013
  • Comme pour tout, comment définir un plan d’action

Hervé BOURDON , consultant eCommerce est riche d’une expérience de responsable Marketing du plus grand fournisseur de sites eCommerce packagés d’Europe (Oxatis). Comme il y a quelques semaines à la CCI Paris, il nous fera bénéficier durant cette conférence de son expérience avérée en Social Commerce, cette nouvelle caisse de résonnance au service de votre stratégie marketing.

50-51 Allée Marines

64102 Bayonne

S’y rendre

post

Optimiser son référencement #SEO #SEM, générer du trafic. 13 moyens

Back To Basics, comment générer du trafic ?

La manière de générer des vistes vers son site, comme la manière de le convertir au mieux, sont des préoccupations permanentes de commerçants en ligne. Quel que soit leur stade de développement. Voici une (petite) infographie pour faire le point ou avancer sur cette longue route…

Votre base : vos contenu => Vos mots-clés.

Dois-je rappeler que cette information de mots-clés est stratégique et doit se poser avant même de commencer à rédiger ? Non 🙂

Muni de votre précieuse liste, parfois longue, mais hierachisée par ordre de priorité. Vous pouvez démarrer, ou bien continuer à travailler. Quel ordre de priorité ? Faites comme Google, utilisez 3 critères :

  1. la popularité (nombre de résultat sur une occurence)
    ET
  2. la pertinence (OneDirection est populaire mais ne vous apportera pas de trafic qualifié)
    ET
  3. La pression concurrentielle. Renforcez le référencement naturel (SEO) sur les niches disputées, payez un peu au départ (SEM) pour faire votre place au soleil

Vos munitions mots-clés en main, passez en revue l’armenent à votre disposition pour « tirer »

La liste ci-dessous est expressive : c’est une route à suivre… et à emprunter à nouveau fréquemment. Même si vous êtes ceinture noire 3e dan, il faut user le tatami et renouveler les exercices très régulièrment.

  • Aticles sur votre blog
  • Echange de liens avec votre environnement
  • Créer des podcasts, des infographies
  • Achat de liens sponsorisés
  • Campagne de bannières publicitaires ou de PPC (Pay Per Click)
  • Affiliation
  • Optimiser vos liens internes
  • Accueillir des blogueurs externes (guest blogging)
  • Proposer du contenu original à d’autres blogs ou sites (link baiting)
  • Publier du contenu riche sur les réseaux sociaux
  • Organiser votre site pour un bon référencement naturel : liens interne, fil d’Ariane, publier votre flux RSS
  • Être présent dans les annuaires, les comparateurs

Cette liste n’est pas exhaustive. Tout ceci est progressif et suppose une certaine inertie : pénible au démarrage mais positive si votre stratégie de contenu vous donne des résultats durables !

Alors, vous en êtes où dans votre génération de trafic  ?

 

Valvernet est à votre disposition
pour votre visibilité !

[button size= »large » bgColor= »#db004c » link= »http://www.valvert.net/contacts »]Contactez-moi !»[/button]

 

Optimiser_referencement-genereration_trafic

Via Stratège Marketing

post

Ecommerce – « Qui sommes-nous », écrivez une page sourire !

La page « Qui sommes-nous ? » est discrète et parfois négligée

LOL project - David KEN

Pourtant elle a toute son utilité : c’est un peu le sourire d’un site de commerce qui se respecte. Elle joue un rôle-clé dans le fameux AIDA (Attirer, Intéresser, Désirer, Agir) : elle éveillera l’intérêt de vos visiteurs ou les repoussera.

Il vous appartient de séduire et de rassurer avec cette page. Trop crispée ou négligée, elle ratera inconsciemment son but. Soignée, elle facilitera toute votre relation avec vos clients.

Cette page est donc tout à fait comparable à un sourire.

Un beau sourire, c’est quoi ?

  • Une dentition parfaite, tout est là
    N’omettez pas de point-clé dans votre « Qui sommes-nous »
    Vos noms de famille, votre adresse ou un lien clair vers la page « Contact », pourquoi avez-vous choisi cette activité, un lien vers les pages de réassurance (politique de retour), VOS points d’intérêt.
    Soyez méthodiques comme un orthodontiste dans votre préparation
    « Comment écrire la page Qui sommes-nous ?« , sur ce même blog.

 

  • Des lèvres entr’ouvertes, pulpeuses, pleines de sous-entendus.
    Même si votre page « Qui sommes-nous ? » n’est pas votre fiche Meetic (vous avez une fiche Meetic ???), il faut faire rêver sans tout dire, susciter le désir, provoquer la rencontre, cultiver la manque…
    Donc en dire assez pour attirer l’attention et rassurer, mais pas trop quand même. Attention au bavardage !

 

  • Des aspérités discrètes…
    => Paradoxe peut-être. Mais si vous avez une petite entreprise et un sourire de grand carnassier des profondeurs… vous allez faire peur. La baudroie a une mâchoire plus grande que le reste du corps. On connaît poisson plus attirant 🙂
    Vous n’êtes pas une multi-nationale ? Et alors ?

 

  • Une touche personnelle : les fossettes de votre site.
    N’ayez pas peur des imperfections, elles sont attachantes. Bon, ce n’est pas une raison pour négliger votre haleine !

 

  • Un entretien régulier…
    L’hygiène parfaite du sourire de votre site passe par un brossage méthodique et régulier et l’usage du miroir : demandez leur avis à vos proches. Un morceau de salade passe parfois inaperçu.
    Et si cette page est bien écrite, personnelle, dans l’air du temps, elle mérite d’être raffraîchie souvent.

Un sourire pour attirer le regard, séduire, embrasser, mordiller…

A vous de jouer !

[framed_box height= »60″ rounded= »true »]

Valvernet vous accompagne
dans vos travaux rédactionnels.

[button size= »large » bgColor= »#db004c » link= »http://www.valvert.net/contacts »]Contactez-moi »[/button]

[/framed_box]

PS : encore un essai de billet court.
PS 2 : J’ai RDV pour un détartrage du sourire de mon site 😀
PS 3 : Les sourire sont de chez chez David Ken du LOL Project

 

post

Ménage de printemps #ecommerce

menage printemps ecommerce

Ce n’est pas le printemps. Cependant votre site marchand doit se préparer pour les beaux jours.

Les soldes auront évacué les anciennes collections, vos fournisseurs vous proposent de nouveaux catalogue, la trésorerie est dans sa période faste, vous avez peut-être même un peu de temps…

Comme dans une maison, quand on s’aprête à rafistoler ce qui a souffert du temps, des mauvaises conditions météo, des passages répétés. La perfection n’est pas de ce bas monde 🙂

100 fois sur le métier tu remettras ton ouvrage…

Pour votre e-commerce êtes-vous prêt à un grand coup de frais ?

  • Vos sources de trafic sont elles bien identifiées ? Rentables ? En manque-t-il ?
  • Est-on bien accueilli sur votre site ? Un petit coup de peinture ou un ravalement s’impose-t-il ?
  • Votre catalogue sent-il le propre ? Les nouveautés sont-elles mises en valeur ?
  • Votre boutique convertit ? Un petit dérouillage du taux de conversion ?
  • Vos clients sont-ils satisfaits ? Depuis quand ne leur avez-vous pas demandé ?
  • Et vos bases de contacts, vos réseaux sociaux ? Parés pour soutenir les beaux jours, quand on s’éloigne de son écran ?

C’est agréable de penser à l’avenir, de l’organiser et d’imaginer concrètement de retrouver un site frais et performant n’est-ce pas ?

Je suis là pour vous aider dans ces opérations. Vous n’avez pas assez de temps et besoin d’un regard extérieur, c’est mon métier. J’attends vos appels au 06 29 18 36 14 ou sur hbourdon at gmail . com. Et en attendant je vais essayer de m’occuper de mon site de cordonnier pas toujours bien chaussé !

PS : J’essaie de bloguer court.

PS 2 : On me demande souvent « Tu fais quoi Hervé ? » Je réponds et vais continuer.