post

Référencement : prédictions, chiffres et astuces… via @imforza

Le jeu « Gendarmes et voleurs » de la visibilité continue

Les partie s’enchainent, de plus en plus amusantes, ou pas. Dans le rôle policier, Google et ses algorithmes animaliers, pingouin, panda et compagnie… dans le rôles de gentils et des méchants, les chapeaux blancs et les chapeaux noirs qui tentent par (presque) tous les moyens de rendre les sites visibles et de recueillir le meilleur trafic possible.

Ce qui met tout le monde d’accord, c’est l’incertitude : nul n’est censé ignorer la loi…

Une loi que Google ne publie pas, tout au plus quelques conseils. Alors l’information distillée au compte goutte se complète des prédictions les plus farfelues, de tendances, de conseils de gourous ou de vrais tests faits par de vrais professionnels du référencement. L’information, fraîche et de bonne qualité est donc essentielle pour obtenir de bonnes performances ou au moins, ne pas se faire disqualifier de manière évitable.

mais 2013 sera l’année des marketeurs

Affirmation gratuite ? probablement pas. En effet, le contenu reste ROI dans un paysage ou la satisfaction du visiteur et l’étude de son comportement sont primordiales. Les chiffres montrent que l’ensemble des directions des entreprises s’implique dans cette évolution globale. Alors plus que jamais, il vous appartient de prendre en main votre stratégie : de la décliner dans les différents canaux de distribution et d’utiliser les outils tactiques à votre portée pour avoir une vraie logique d’éditeur de contenu.

[success]Valvernet est à vos côtés pour affiner votre stratégie et optimiser vos résultats dans les moteurs de recherche et votre conversion. Vous êtes commerçant ? Votre catalogue est votre capital visibilité. Ne le laissez pas dormir, développez-le ![/success]

SEO Predictions for 2013 - Infographic.

4 thoughts on “Référencement : prédictions, chiffres et astuces… via @imforza

  1. Super merci beaucoup pour la précision ! Je suis pour l’instant plutôt orienté rédactionnel / développeur, je vais tenter ma chance comme cela !

  2. Bonjour,

    il y a quelque chose que je ne comprends pas. Je voudrais me diriger vers une carrière de référenceur car c’est un métier qui m’a toujours intrigué, mais je me retrouve face à un dilemme : d’un côté, je vois la plupart des offres d’emploi qui recherchent des personnes sortant d’écoles de commerce.

    D’un autre, je vois des agences expliquant l’intérêt d’être un développeur et de faire du référencement (j’ai même trouvé une actualité d’une agence sérieuse parlant de cela : http://www.net-referencement.net/blog/le-developpeur-et-le-referencement-naturel).

    En plus de cela, j’ai un ami qui fait du développement et du référencement qui m’a conseillé d’opter pour sa voie. Quelle est la meilleure solution pour vous ?

    • On trouve à égalité les 2 profils dans ce « métier », ils se complètent et ne travaillent pas forcément avec les mêmes clients.
      Il y a une approche réseaux sociaux ou génération de trafic (AdWords, affiliation, display, etc.) parfois forte. C’est du webmarketing et requiert plutôt un profil Sup de Co et/ou une expérience marketing et publictaire.
      Il y a une approche technique avec la complexification des algo Google et des besoins d’optimisation ou de techniques plus massives à utiliser avec délicatesse.

      Quoi qu’il en soit, il faut :
      – Maîtriser la technique – HTML, bases de données, serveurs, javascript, APIs, etc.
      – Avoir une approche contenu/budget/ROI

      On a pas parlé de la 3e voie, celle du rédactionnel et de l’éditorial, c’est celle qui monte et vient compléter les autres. Si tu peux conjuguer ces 3 compétences, c’est encore mieux !

  3. Pingback: Référencement : prédictions, chiffres et astuces... via @imforza ... | Création de sites, référencement, ... | Scoop.it

Comments are closed.