post

Stupides et drôles, ils envahissent les Internets : les mèmes

Il arrive que les choses soient si confuses, si rapides, si bêtes mais si fortes et peut-être utiles à comprendre, qu’il faut que quelqu’un se dévoue pour les expliquer, les décrypter, les rendre intelligibles (intelligents ?).

Là-même, c’est le cas des mèmes. Les mèmes, pas les mêmes ou les mémés.

Stupides et drôles, ils envahissent les Internets : les mèmes

Aucun intérêt me direz-vous (je parle souvent à des commerçants en ligne en fait et c’est à eux-même que je pense juste là) ?

Des conneries de LOLcats, de licornes insalubres, de faces de rages en mode déconne pour mes ados, qu’en faire ?

So/Cult (Célina et Olivier) se dévouent et sortent le décodeur. Découverte : vous avez beau vendre des ustensiles de cuisine à des seniors, être spécialisé dans le siège de bureau anti-arthrose, dans la canne à pêche anti-escarres (ça y est, j’exagère), les mèmes et leurs codes de communication peuvent apporter à votre marque, étoffer sa communication. En racontant une histoire passionnante à vos (futurs) clients.
Ca tombe bien, c’est la spécialité de So/Cult à qui je passe le micro, bonne découverte !

Pour en savoir plus :

So/Cult : storytelling / transmedia

www.socultstudio.com/

Une bonne idée c’est bien. Une bonne histoire c’est mieux.