Réussir avec les réseaux sociaux

Avant propos : La recherche d’un ouvrage qui aide les chefs d’entreprises à comprendre et utiliser à bon escient les medias sociaux m’a amené à lire ce livre. C’est donc sous cet angle que se formule cette critique. Merci à Jean-François RUIZ de me l’avoir envoyé.

Réussir avec les medias sociaux, Jean-François RUIZJe vous fais grâce des truismes sur l’irruption des medias sociaux, sur la nécessité de s’y mettre pour chaque chef d’entreprise, sur les chiffres mirobolants et futuristes que l’actualité égraine avec régularité…

Ce livre n’est pas une vaine promesse d’eldorado relationnel. Il est un manuel pragmatique et raisonné des techniques d’usage des medias sociaux comme un guide des différents objectifs que vous pouvez servir par ces moyens.

Les buts poursuivis par cet opus sont plutôt ceux de cadres d’entreprises, de responsables, de patrons mais dans un sens individuel. Il ne concerne pas directement les dirigeants qui souhaitent nourrir leurs business de contacts commerciaux. Il ne s’adresse pas non plus les spécialistes de la communication qui veulent accéder à une large audience, monter une communauté et l’animer.

Ceci étant posé, j’ai apprécié la clarté du livre et son style qui apportent un bon confort de lecture. La « patte » collaborative, puisque ce texte est écrit par plusieurs experts, amène variété et focus successifs sans jamais lasser. On peut presque le lire dans le désordre (car à l’exclusion des romans, je lis souvent en commençant par la fin : ouvrages pro, revues, etc.) ou revenir sur certaines parties clés. La maquette est claire, on se retrouve facilement dans le plan ou les sections.

Sur le contenu, les éléments clés sont présents : les objectifs attendus par les uns ou les autres, le panorama des outils existants (un des plus du bouquin !), les clés d’une bonne utilisation, du bon sens à chaque page. Les bases sont bien architecturées et je conseille le livre si vous démarrez : c’est même sa meilleure indication, celle d’un bon ouvrage pour s’y mettre. Personnellement, je pense que les conneries enseignent 🙂 Mais le livre ne joue pas sur l’anxiété pour vous driver vers le succès.

Autre point fort : même si Jean-François évoque et compare les différentes solutions, il les compare de manière ouverte. Les temps changent, les plateformes aussi et les réflexes acquis resteront valables en faisant preuve de bon sens, normalement !

Donc je conseille le livre au débutants. Je le conseille aussi fortement à mes étudiants FaceBookers acharnés mais qui me semblent bien verts quand il s’agit de passer en mode pro. Lisez-le nom d’une pipe !

La critique moins agréable que je peux adresser à ce livre concerne les applications professionnelles des medias sociaux. J’attendais que l’on m’explique comment générer des visites sur un site de commerce, transformer des contacts, attirer des prospects ou passer à l’acte d’achat… quelques pages seulement y sont consacrées. Ce n’est pas le but du livre, je continue mes recherches 🙂
Autre petite critique est la place de Viadeo, assez… large à mon sens par rapport à mon appréciation personnelle du site.

Je tempère mon propos en remarquant un judicieux complément en toute fin : celui qui évoque le montage d’un réseau d’entreprise. On était pas loin du but !

Le (Open) Graph qui fait flipper Google

La refonte de Facebook déployée la semaine dernière serait destinée à rendre le site plus « sticky », à rendre les utilisateurs plus accros. Mais il faut savoir que Facebook est déjà dans une croissance hyperbolique en terme de « stickyness » depuis plusieurs trimestres. Voyez plutôt sur ce tableau qui montre le taux d’engagement des utilisateurs pour les différentes plateformes.

Notez comme Yahoo et AOL sont déjà aux fraises. Il y a quelques années, Myspace faisait partie de l’étude.

Le web 2.0 est un monde bien cruel et Eric SCHMIDT de Google ne s’en est pas caché lors d’une audition devant une commission parlementaire US

Le graphique qui fait flipper Google