post

Ça fait rire les oiseaux

Ça fait chanter les abeille…

Covid19 a arrêté la planète

Les camions, les avions, les flux financiers, les concerts et les séminaires. Mise à pied globale de notre monde. Les 4×4 restent au garage, les box chauffent et c’est la guerre pour un paquet de PQ.

Les rats ont vraiment repris possession des trottoirs de Manille Marseille.
C’est un silence assourdissant que ne trouent parfois que les vraoum des livreurs.
Sans mistral, Marseille a perdu son voile jaune, NO et NO2 sont partis en fumée.

Impression que la nature dit merci.

Il a une drôle de gueule le bal masqué, non ? J’ai plutôt l’impression que les masques tombent. Une révélation. Pendant toute l’année on prépare un costume… Devinez, devinez qui je suis.

Impression que l'épreuve nous révèle.

Aujourd’hui, tout est permis ?

La sono sur le balcon. Merci aux forces de santé. Débats en ligne, video apéro ou café. On s’organise. La créativité est là.

Cette semaine de repos forcé révèle : notre envie d’être dans l’entrée en costume à 7h30 pétantes (je déconne), notre envie de glandouille (pas forcément, notre désir de nous aérer (c’est cramé là).

Impression qu'il faut qu'on réapprenne qui nous sommes

Ha, les hamsters descendent de la roue. Ya plus de thunes ? Je paye ? Je suspend les paiements ? Comment je gagne ma croûte ? Je fais du chiffre ou j’aide mon prochain ? Les 2 se combinent bien.

A quoi va me servir ma bagnole si on peut plus sortir ? Je rachète un vélo ?

Impression qu'on va hiérarchiser nos besoins

Ba Moin En Ti Bo

Le monde tourne, pas comme avant. C’est un chaos. Une baffe dans la gueule… Sens dessus-dessous, l’humus est fécond.

Impression qu'on devrait se faire des bisous

Et vous ? Quel est votre avis ?