post

Evaluer un site de commerce en ligne pour la cession

L’acquisition ou la cession d’un site e-commerce dépend pour une large part du prix estimé.

Evaluer un site en vue de sa cession

Evaluer un site en vue de sa cession

C’est parfois une démarche contradictoire entre vendeur et acquéreur : chacun établit son évaluation sur un ensemble fort complexes d’éléments. Pour grande partie, en particulier pour l’acquéreur, la valeur de l’acquisition est conditionnée par le site lui-même.

Il s’agit donc d’un ensemble d’éléments que Ludovic PASAMONTI de SkeelBox a parfaitement listé pour étude dans son billet :

Achat / vente de site e-commerce : les éléments à étudier pour évaluer le prix

Cette approche est pertinente dans sa technicité e-commerce. Il faut cependant la compléter, c’est indiqué dans l’article, et c’est important d’une estimation sur des plans complémentaires :

  • * Ressources humaines, qui « fait tourner » le site. Niveaux et complémentarités de compétences, fidélité de l’équipe, coûts.
  • * Approche marketing, l’approche pure player n’est pas un modèle universel
  • * Purement comptable. Des spécialistes existent pour la valorisation du fonds de commerce numérique, comme Clarisse BERREBI avec qui nous avions évoqué ce point lors des Journées Oxygène Oxatis.
  • * Humain : trouvez un mentor, un e-commerçant aux tempes grisonnantes qui saura vous faire aller à l’essentiel et vous orienter

Pour conclure, j’introduirais un aspect « feeling », le « gut feeling »

qui doit absolument être pris en compte. En effet, une fois les éléments rationnels rassemblés, votre 1ère impression me semble un bon guide pour décider si oui ou non vous devez y aller. La personnalité du fondateur d’un site est parfois la raison majeure du succès d’un site. Vous sentirez-vous à l’aise avec votre acquisition ? Saurez-vous succéder au fondateur ?

post

Les marketeurs sont-ils des menteurs ?

Qu’y a-t-il de commun entre votre fleuriste, l’architecte du Parthénon, un marketeur et vous-même ?

Menteur menteur

Menteur menteur

Vous êtes, nous sommes, tous de fieffés menteurs !

Votre fleuriste assemble ses fleurs pour en faire une composition savante

L’architecte du Parthénon l’a construit sans aucune ligne droite.

Le merchandising présente les produits de manière pertinente et attrayante.

Vous avez passé passé 1h à vous faire beau/belle avant un RDV mais ne l’avoueriez pour rien au monde…

L’esprit humain est épris de vérité mais n’a d’inclinaison que pour les artifices.

Quand il s’agit de séduction, c’est une évidence. Mais pensez aussi que les décisions dites « rationnelles » obéissent aux critères de pertinence et d’impulsion. C’est important dans la vente entre professionnels !

Le grand classique, penser que comme vous parlez au pros ils peuvent tout retenir de vos fonctionnalités, avantages, etc. et devenir TROP BAVARDS.

Si vous voulez marketter votre offre, sans mentir, vous allez devoir choisir : c’est à dire limiter vos arguments !

La question est : « Qu’est-ce que je mets dans la vitrine ? » Pour attirer, plaire, et convaincre.

C’est votre offre, mise en scène, par ordre d’importance.
Plus proche de la véritable offre qui vous caractérise que d’un gros mensonge, non ?