Mettez-vous au tricot par pitié ! Unboxing PeaceAndWool.com #PandW

Faites ce que vous voulez pour le tricot, c’est juste que les mots « par pitié » multiplie mon trafic par 4 sur un billet, les gens sont cons drôles parfois… Là c’est moi qui suis entiché d’une nouvelle marotte, je me mets au tricot !

Ca durera #oupas, mais les amis de Taussat #secretbeach ont lancé leur site PeaceAndWool.com cette semaine et en plus de la pure curiosité e-commerçante et de mon goût pour les loisirs créatifs, je me suis dit que me mettre quelques heures/jours/mois/années au tricot m’éloignerait des claviers et m’apporterait une détente certaine et fructueuse : si le fruit de mon labeur ressemble à quelque chose 🙂

Car je ne sais pas tricoter la moindre maille (qui m’aille, facille #cacestfait).

Mon choix de « Beginner« , car le site est classé par niveaux, s’est porté sur une paire de mitaines (faut bien pouvoir twitter) en alpaga des Andes couleur bois flotté, tout un programme. Bon, j’ai un peu fait « ouch! » en voyant les prix, mais renseignements pris dans les boutiques de laine, la qualité se paye assez cher. Même si Mar1e a râlé, et que peut-être on peut suggérer des modèles low-cost en pelage de bébé acrylique cyniquement égorgé une nuit de pleine lune dans un sombre coin d’Ukraine septentrionale… je m’égare.

La qualité ?

Cherche pas ailleurs justement, on est pas loin des cimes, tout est là, fournit, bichonné emballé et designé par les doigts menus de nos artistes coaches en tricot : la laine de qualité divine (sur le site, régale-toi avec les provenances), les aiguilles en bambou grâcile, les nétiquettes de customisation finale, et surtout les guides d’une clarté visuelle à faire pâlir le (read the) fucking manual la plus farouche…

Coach ?

J’ai dit coach, hanéfé. En effet si tu twittes, tu peux t’abonner à @peaceandwool et poser tes questions, proposer un thé, faire connaissance avec l’équipe (Emmanuelle et Pierre). On est entre gens biens, adepte du slow (pas celui de la boule à facette, pffff !) manager. En gros, take it easy, enjoy the wind et si tu veux faire une battle, charcle tes potes à grands coups de coucher de soleil sur Instagram #sunsetwar. DOnc le tricot du vois, c’est une affaire de spirit, comme Bodhi un peu.

Le site ?

Il me faut détailler ce site de vente en ligne de kit de tricot qui prend de front certaines options intéressantes sur un catalogue encore court mais percutant. Ici la profondeur d’arborescence est simple, elle est nulle (c’est d’ailleurs tout ce que j’ai trouvé de nul sur ce site). Le catalogue est proposé sur 3 pages, dés la page d’accueil. Le site est plat, on ne se perd pas dans les choix : homme, femme, enfant, les images ont la parole.
Les couleurs ou options des produits sont proposées dans la fiche produit, comme le niveau de technicité requis.

J’ai bien aimé le graphisme épuré dans les tonalités grises, dessins au trait, typo arty, qui mettent en valeurs les créations elles-même dans des photos early 80’s qui fleurent bon leur Hasselblad et l’émulsion Kodachrome chère à Simon et Garfunkel.

La fiche produit est trés/trop/bien soft également, un petit coup de booster sur le bouton inviterait probablement plus à l’action (CTA!). Le choix des couleurs/options est facile, on verra peut-être apparaitre un zoom sur l’image. Un point peu mis en avant concerne le contenu/esprit des kits vendus. Je connaissais l’idée alors j’ai compris, mais je ne suis pas sûr que cela soit évident pour les visiteurs ou pour les attirer (densité de mots-clés). A ce sujet, le site ne vous prend pas la tête avec des nappes de texte : c’est fin, humoristique, plein de références sympas… Peut-être pas un régal pour gougueule, mais en temps que client, j’étais ravi.

Le reste du process d’achat est à l’avenant avec un récapitulatif de panier trés lisible. Le suivi de commande comme les confirmations sont aussi rigoureuses, avec une note fuchsia que j’ai bien aimé en surlignage. Paiement PayPal, une classique TPV bancaire doit arriver bientôt.

Sous la torture, si je devais formuler un regret, je dirais que cela manque encore d’un peu de story-telling. Un blog pour narrer par le menu les aventures de nos PeaceAndWooler me passionnerait comme sûrement de nombreux prospects et clients.

Comment le site peut-il évoluer avec plus de déclinaisons ou de références, j’ai ma petite idée 😉 et je suis impatient.

Et alors ? (je vais battre mon record de longueur de billet là, non ?)

Vous retrouvez le unboxing en photo, étape par étape ci-contre. Je dois dire que ce déballage m’a emballé et surpris, à deux niveaux. D’abord, on sent le soin tout particulier apporté à la présentation et à l’utilisation du kit : tout est soigné, il y a un sac pour les tricoteurs balladeurs, des goodies teasers avec de nombreux modèles pour faire envie et recommander et en parler aux amis, etc.

Ensuite, et je vais conclure dessus, la liste des fournitures inclut le kit pédagogique de base comme une notice détaillée que je vais m’empresser de tester. Il va bien falloir suivre (c’est 2 points à l’endroit, 2 points à l’envers) pour arriver à réaliser ces mitaines couleur bois flotté avant que ne reviennent les beaux jours…

C’est peut-être là que les ennuis le plaisir va commencer, ce que je vous confierai sans tarder.

Valvert
=> Valvert

Valvert

Consultant marketing et eCommerce, organisateur et animateur d'événements chez @Valvert - Shake Event
Créateur et animateur de "Shake your ecommerce" le congrès de la communication, de la distribution et du numérique.

Consultant et formateur #ecommerce #marketing

#shake18 à Marseille c'est le 17 et 18 mai 2018 @ShakeEvent

Président @eComProvence.

Animateur @WakeUp_AMFT#AMFT #FrenchTech.
Blog sur www.valvert.net.
Valvert
=> Valvert

2 thoughts on “Mettez-vous au tricot par pitié ! Unboxing PeaceAndWool.com #PandW”

  1. ahah voilà que j’apparais encore comme une râleuse dans ton billet, je suis fière de moi et fidèle à ma réputation 🙂
    Je suis allée effectivement voir le site et j’ai trouvé le concept sympa (je connaissais le concurrent http://woolandthegang.com mais dont le site est beaucoup moins vendeur). Ok la laine se paye, mais là je pense qu’on paye avant tout le packaging (super sympa) l’image du site et tout ça. Ok il faut bien vivre et proposer le manuel a un prix mais je continue de trouver ça un peu trop cher.. en tous cas bien trop cher pour que je me remette au tricot. Oui, autant l’avouer, quand j’étais petit j’adorais tricoter et je réalisais moi-même toutes les écharpes de mes poupées ! 😉

    PS : si je peux me permettre de râler encore un peu, le gris de ta police est trop clair et la police trop petite, j’ai du mal à lire et l’âge n’arrange rien hélas !

Comments are closed.