Gérer sa réputation en ligne, cela ne sert à rien #wtf



Je cherchais juste l’adresse le meilleur itinéraire pour un restaurant où je voulais aller… et j’ai changé d’avis.

– Même si j’aime le restau en question.
– Même si je savais déjà y aller.
– Même si je sais que les commentaires sont parfois fait par des concurrents.
– Même si les discours sur la réputation en ligne sont parfois incompréhensible pour les TPE et PME.

Même si, même si, même si…

Qu’est-ce qui empêche un restaurateur de jeter un coup d’oeil sur ce qui se dit sur son établissement ?

Rien, je regrette. C’est une faute commerciale impardonnable. En semaine, un établissement lambda fait parfois moins de 20 couverts le soir. Chaque client compte.

On parle de vous sur internet. Ecoutez, engagez la conversation, prenez vous en main nom de Dieu !

Je pousse un vrai coup de gueule !

Il existe des moyens simples de ne pas subir la progression fulgurante d’internet (sans majuscule) dans votre clientèle. Votre mobile ne sert pas qu’à regarder les infos et à envoyer des SMS. Il peut aussi vous servir à participer à la mélée numérique dans laquelle les « grands » peuvent manquer d’agilité ou de discernement (voir le cas de Cora ici, ça se passe mal et leur attitude n’est pas excellente).

Que faire (en quelques mots) :

– Un coup de Google (pas un coup de gueule) chaque semaine sur votre nom et sur votre domaine d’activité
– Prendre en compte les critères locaux (être géolocalisé à côté sur votre ordi ou sur votre mobile)
– Avoir un compte sur les medias sociaux utiles à votre activité (Google Place, DisMoiOu, FourSquare, Qype, etc.) et sur ceux qui vous listent ou parlent de vous.
– Pour commencer, écouter, comprendre qui parle, pourquoi, comment…
– Rester positif, si on parle de vous en bien ou en mal c’est que vous existez
– Avant que des remontées négatives arrivent, faites votre travail de commerçant : dites bonjour, postez (publiez) un conseil, un bon plan, montrez que vous êtes présent ici (en ligne) aussi
– Prenez du recul avec les méchants (les trolls). Les personnes agressives inquiètent, peu de crédit leur est accordé par les lecteurs.
– Engagez la conversation sans jamais prendre personne de haut. Vous êtes le patron chez vous, mais sur le net c’est une relation d’égalité qui prévaut. Si vous le pouvez, déplacez la discussion sur un terrain plus favorable : adresse email, skype, téléphone…
– Proposez un cadeau, un avantage, faites plaisir…
– N’oubliez jamais qu’un râleur à grande bouche peut devenir un ami à grande bouche. Les meilleurs et les plus fidèles commencent toujours comme ça 🙂

Bon courage, vous allez vous débrouiller comme un chef !

PS : C’était l’aspect défense. Un jour je vous parlerai de proactivité : comment DEVELOPPER votre business avec ces outils)

Valvert
Suivre Valve

Valvert

Consultant marketing et eCommerce chez Ommerce by @Valvert
Créateur et animateur de "Shake your ecommerce" le congrès de la communication, de la distribution et du numérique.
#shake17 Marseille Chanot 11-12 mai 2017 @ShakeEvent
Président de l'association des commerçants en ligne @eComProvence.
Consultant formateur enseignant #ecommerce #marketing #numerique.
Animateur @WakeUp_AMFT#AMFT #FrenchTech.
Blog sur www.valvert.net.
Valvert
Suivre Valve

One thought on “Gérer sa réputation en ligne, cela ne sert à rien #wtf

  1. Pingback: On parle de vous sur internet. Ecoutez, engagez la conversation, prenez vous en main nom de Dieu ! | Veille Médiablue | Scoop.it

Comments are closed.