post

Les valeurs humaines selon Bryan Dyson de Coca-Cola

Imaginez que la vie soit comme jongler avec 5 balles. Ce sont le Travail, la Famille, la Santé, l’Amitié et la Spiritualité, que vous devez toutes garder en l’air.

Bientôt, vous comprendrez que le travail est une balle de mousse, si elle vous échappe, elle rebondira. Mais que les autres balles – Famille, Santé, Amitié et Spiritualité – sont en verre. Si vous en laissez tomber une, elle sera irrémédiablement éraflée, abimée, volée ou éclatée. Elle ne sera jamais comme avant. Vous devez comprendre ceci et vous y consacrer.

Travaillez efficacement pendant les heures de bureau et partez à l’heure. Donnez le temps nécessaire à votre famille, vos amis et ayez un repos approprié.

Les valeurs ont seulement l’importance que vous leur accordez.

Laborieusement traduit à la main par votre serviteur. Je suis à l’écoute des amélioration. Merci à Cédric GIORGI pour son post FB ce matin.

Valvert
Suivre Valve

Valvert

Consultant marketing et eCommerce chez Ommerce by @Valvert
Hervé Bourdon, créateur de #SHAKE / Ommerce SAS.
Agitateur e-commerce : création et optimisation de sites de commerce, Pdt eComProvence et EnCrauPrendre.
Blog www.valvert.net.
Valvert
Suivre Valve

5 thoughts on “Les valeurs humaines selon Bryan Dyson de Coca-Cola

  1. merci à James Patterson (très jolie phrase dans son roman « pour toi Nicolas). 2001

  2. Donc, en + de 140 c : sur le fond, ok, mais dans sa bouche, celà me semble totalement dévaloriser le travail, le #job, dont il est le grand distributeur.

  3. Mais comme il a raison, le travail est juste un jeu le reste est beaucoup plus sérieux. C’est aussi un Formidable discours pour préparer une vague de licenciement, n’est-il pas ?

    • L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête. » Blaise Pascal

      Voila qui nous invite à la méfiance envers les donneurs de leçons, les jolis et les beaux parleurs et nous fait aimer les bourrus, les silencieux, les parfois désagréables. Genre marins taiseux, quoi !

      :-)

Comments are closed.